Slider

Les Evêques catholiques : “A ce stade du processus électoral, à qui profite cette déstabilisation du pays ? »

Ils étaient réunis en Assemblée plénière extraordinaire qu’ils ont achevée samedi dernier pour analyser la persistance et l’aggravation de la crise sociopolitique du pays. D’abord face à une série de campagnes d’intoxication, de dénigrement, voire de diffamation visant à affaiblir la force morale de l’Eglise et détourner l’attention du peuple de vrais enjeux, les 39 évêques ayant siégé à cette Assemblée déclarent haut et fort réaffirmer leur soutien et leur proximité au Cardinal Archevêque de Kinshasa, Laurent Monsengwo. « Inébranlables dans notre foi en Jésus-Christ, Roi de l’Univers, et fidèles à notre mission prophétiques, nous n’abandonnerons jamais notre engagement pour l’avènement d’un Etat de droit en RDC », disent comme un seul homme les prélats catholiques. Avant de rassurer : « Corps du Christ, l’Eglise n’est inféodée à aucune organisation politique. Sa seule préoccupation, c’est de contribuer au bien-être du peuple congolais tout entier, à la sauvegarde et à la promotion de la dignité de la personne humaine, au respect de la vie, des libertés et des droits fondamentaux ».

Les princes de l’Eglise catholique en RDC ont fermement condamné la répression et les tueries intervenues dans les marches du 31 décembre 2017 et 21 janvier 2018 et recommandent des poursuites judiciaires à l’encontre de ceux qui ont commis des actes délictueux à l’occasion de ces marches. Ils exigent également l’abandon des poursuites et menaces à l’endroit des organisateurs de ces marches qui, disent les Evêques, n’ont fait qu’exercer leurs droits constitutionnels. Au sujet de l’insécurité dans différentes provinces (Grand Kasaï, Nord-Kivu, Sud-Kivu, Ituri…) et la présence suspecte des éleveurs étrangers dans le Kwango et Kwilu, les membres de la Cenco ne s’empêchent de penser à une mise en œuvre d’un plan d’occupation et de balkanisation constamment dénoncé. Et de se demander : « A ce stade du processus électoral, à qui profite cette déstabilisation du pays ? »

Dénonçant l’application sélective et biaisée des dispositions de l’Accord de la Saint-Sylvestre, les évêques catholiques estiment que s’obstiner sur cette voie ne peut que conduire à des élections contestables et à de nouvelles crises. Ils recommandent l’application intégrale et effective des dispositions en souffrance de cet accord, notamment le parachèvement des mesures de décrispation du climat politique, la redynamisation de la CENI, les dispositions relatives au Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication (CSAC). A la CENI, les évêques demandent de lever l’équivoque et les suspicions autour de la machine à voter, en acceptant sa certification par des experts nationaux et internationaux.

Agnelo Agnade

À ne pas rater

Matinée politique de l’AFDC-A : « Il est urgent d’entreprendre des réformes profondes au sein de la CENI » (Modeste Bahati)

Au cours d'une matinée politique tenue ce samedi 26 septembre à la Foire internationale de Kinshasa, le sénateur Bahati Lukwebo, président de...

Rencontre Tshisekedi-Kabila à la N’sele : est-ce une perte de temps qui accommoderait le FCC ?

Comme annoncée par les officines de la coalition au pouvoir en RDC, la rencontre du domaine présidentiel de la N’sele entre Félix...

RDC – Politique : Entre Fayulu et Muzito, c’est le désamour !

Alors qu'il devait y avoir remise et reprise entre Adolphe Muzito et Martin Fayulu, respectivement président sortant et entrant de la plateforme politique...

75ième session des Nations-Unies : Fatshi déçoit les va-t-en guerre !

Le président RD Congolais, Félix Tshisekedi, a participé par visioconférence à la 75ième session ordinaire des Nations-Unies ce mardi 22 septembre, où son allocution...

Nord-Kivu : les militants de l’UDPS outillés sur la conservation du pouvoir et la gouvernance avant la prochaine législature

Par Junior Akilimali. Le secrétaire général adjoint en charge de l’implantation et stratégies de l’Union pour la Démocratie...

À la une

Kinshasa : le FPI, victime des interférences des autorités judiciaires du ressort de la Cour d’appel de Kinshasa-Gombe dans l’exécution du dossier contre cartonnerie du Congo et PIC sarl

Bénéficiaire depuis le 8 septembre dernier d'une ordonnance d'attribution judiciaire sous MU 1344 du Tribunal de commerce de Kinshasa-Gombe contre l'établissement cartonnerie et...

Kinshasa : le code de la route souffre de respect de tous !

S’adressant un certain 22 mai 2019 à toutes les unités de la police au stade tata Raphaël, le commissaire divisionnaire principal Dieudonné...

Insécurité à l’Est de la RDC : une vidéo en circulation éclabousse le Général Mayanga Wakishuku

C'est depuis le milieu de la semaine qu'une vidéo en circulation dans les réseaux sociaux, montre un individu s'exprimant en swahili "bora" et...

Matinée politique de l’AFDC-A : « Il est urgent d’entreprendre des réformes profondes au sein de la CENI » (Modeste Bahati)

Au cours d'une matinée politique tenue ce samedi 26 septembre à la Foire internationale de Kinshasa, le sénateur Bahati Lukwebo, président de...

Taxe de l’identification des téléphones : Claudel Lubaya s’oppose à l’arnaque d’Augustin Kibassa

Têtu comme un mulet, le ministre de PTNTIC s’en tient toujours à la taxe sur l’identification des téléphones qui, en principe, est...