Shadary 1 - Chantage contre les ministres du gouvernement Tshibala : Shadary tacle ses détracteurs !

Alors que la vidéo controversée de seulement quatre secondes sur la sextape du vice-premier ministre des affaires étrangères, Léonard She Okitundu, fait encore du buzz sur la toile, les services du vice-premier-ministre de l’Intérieur, Emmanuel Shadary, viennent de dénoncer un chantage dont est victime de dernier de la part des personnes inconnues. D’après un  document en circulation et émanant de la cellule de communication du concerné, ces personnes qui appelleraient du Canada, disent détenir des images compromettantes du VPM de l’Intérieur et exigent pour les effacer et ne pas les diffuser une bagatelle somme de 50 mille dollars américains. Pince-sans-rires, ces personnes menaceraient de les balancer sur le net si la rançon n’est pas versée. Chantage auquel Shadary s’est refusé toute exécution.

Selon ses services, le patron de l’Intérieur est serein comme le pape dans sa soutane. Il ne se reprocherait rien dans un quelconque vagabondage sexuel. Mais comme les logiciels de montage des vidéos sont devenus performants avec des effets spéciaux, les services de Shadary préviennent pour éviter que leur chef paye les frais comme son collègue des affaires étrangères, avec un éventuel montage d’une vidéo  de nuisance. Le démenti des services de ce dernier qui auraient attendu se faire chanter, a maintenant du mal à convaincre les milliers d’internautes et l’opinion nationale sur cette affaire politiquement et diplomatiquement honteuse pour Léonard She Okitundu. Peut-être avec ce démasquage à temps des arnaqueurs par les services  de Shadary, comme qui dit-on, mieux vaut prévenir que guérir, ces malfaiteurs mettront des freins dans leurs bottes et orienteront leurs actions diaboliques vers d’autres cieux favorables, loin de la RDC, pour eux de se faire l’argent sale en souillant l’honneur des officiels.

Agnelo Agnade

Vous avez aimé ? Partagez !