cadres afdc - RDC-Politique : Joseph Kabila reçoit l’AFDC !
Vous avez aimé ? Partagez !

Le président Joseph Kabila et autorité morale de la Majorité présidentielle a reçu, vendredi 15 décembre, les hauts cadres de l’Alliance des Forces Démocratiques du Congo (AFDC), conduits par leur autorité morale, Modeste Bahati. Officiellement, rien n’a filtré de cette rencontre. Mais aussitôt mis au parfum, Scooprdc.net a contacté sur WhatsApp,  Modeste Bahati. Sa réponse : « ce n’était pas un rencontre secrète comme l’ont insinué certaines personnes. Nous avons échangé sur le processus électoral et la stratégie de la MP pour affronter toutes les échéances. »

C’est une façon pour l’autorité morale de la MP de reconnaître le poids politique de l’AFDC, ce parti devenu deuxième force de la MP après le PPRD depuis l départ en septembre 2015 des partis du G7. Et cette rencontre balaye du coup l’information distillée par une certaine presse, selon laquelle Modeste Bahati aurait déclenché une rébellion au sein de la MP au sujet de la loi électorale. Mais d’après certaines indiscrétions, la rencontre entre Joseph Kabila et les hauts cadres de l’AFDC ne se serait pas seulement limitée à l’échange sur le processus électoral. Joseph Kabila se serait également plaint auprès de ces hauts cadres de l’AFDC sur le comportement indigne constaté ces derniers temps dans le chef de Joseph Kokonyangi, ministre AFDC de l’Urbanisme et Habitat et SG adjoint de la MP. Version ni confirmée, ni infirmée par Modeste Bahati. En effet, outre le dossier FPI qui le colle durement à la peau, dont il ne sait pas rembourser les fonds lui prêtés au nom de sa nébuleuse société Abundance Energy, Joseph Kokonyangi serait impliqué dans le dossier de spoliation des immeubles de l’Etat que gère Emmanuel Luzolo Bambi, conseil spécial du chef de l’Etat en matière de lutte contre la corruption, le blanchiment des capitaux et le terrorisme, lequel dossier a conduit le secrétaire général à l’Urbanisme et Habitat à la prison de Makala.

Ce n’est pas tout, Joseph Kokonyangi commence à se prendre un peu trop la tête en statuant sur certaines grandes décisions au nom de la Majorité sans aval ni concertation avec son titulaire. Et pour remplir sa « sale » besogne, il marchande le nom du chef de l’Etat. Le dernier cas en date, c’est la substitution du candidat gouverneur du Kasaï central, Mattias Buabua wa Kayembe par Denis Kambayi. En effet, jusque maintenant, le prof Buabua wa Kayembe n’a jamais compris le mobile de son remplacement à cette compétition pour le Bâtiment Administratif de Kananga par l’ancien ministre des sports et loisirs. Les fins limiers de Scooprdc.net ont appris que par son propre chef, et ce, après être contacté par Denis Kambayi, Joseph Kokonyangi a appelé au téléphone le secrétaire exécutif de la Ceni/Kasaï Occidental pour lui donner des injonctions en vue de modifier la liste MP à cette élection du gouverneur. Face au refus de ce dernier de s’exécuter, le SG adjoint de la MP a brandi la menace qu’il agirait selon les instructions du Raïs. Et tout se serait passé à l’insu d’Aubin Minaku, SG de la MP. Imaginez la réaction de ce pauvre secrétaire exécutif de la Ceni, pourtant censée indépendante !

Pas plus qu’hier, dans une correspondance que la jeunesse de la MP a adressée à Aubin Minaku, entant que SG de la MP, celle-ci a déploré les prises de positions personnelles de Joseph Kokonyangi qui ne cadrent pas ni avec l’idéologie, ni avec la philosophie de cette plateforme. De sa bouche ne sortent que des injures et des insanités, bref un langage ordurier  qui n’honore pas. C’est ce qui aurait poussé également le président Joseph Kabila à interpeller les hauts cadres de l’AFDC en vue ramener à l’ordre l’un de leurs. Joseph Kabila ne souhaiterait pas que ce fils de Maniema, très zélé, finisse comme dans la légende d’Icare.

Agnelo Agnade.


Vous avez aimé ? Partagez !
Advertisements
5ee7bed0 - RDC-Politique : Joseph Kabila reçoit l’AFDC !imp - RDC-Politique : Joseph Kabila reçoit l’AFDC !