Camp Mobutu 2 - Assistance aux policiers victimes d’incendie au camp Mobutu : le m’as-tu vu de Pierre Kangudia

Une petite assistance mais avec beaucoup de coups de sirène (tôles, ciment, draps, matelas, sceaux en plastique, planches, riz, semoule, lait…et un peu d’argent) aux familles des policiers victimes d’un incendie lundi dernier la nuit au Camp Kabila, ex-Mobutu à Lemba. Visiblement, le ministre d’Etat Pierre Kangudia est à la recherche de bains de foule, ambition d’égaler son ancien mentor Vital Kamerhe avec qui les relations se sont brouillées tout récemment.  En effet, dans la nuit de lundi dernier vers 20h00 un feu parti, nous a-t-on appris sur place, d’un pétard jeté par un enfant, a consommé une soixantaine d’habitations dans ce camp.

Mais pour remettre 1000 tôles, 300 sacs de ciment, 10 mètres cubes de planches, 500 mousses, 100 draps, 60 sacs de riz et 60 sacs de semoule, du lait et autres vivres à ces 62 familles victimes, le ministre d’Etat Pierre Kangudia a mobilisé toute la presse, a fait bouger tout ce camp Mobutu où l’on pouvait lire sur des nombreux calicots : « les familles des policiers disent merci à Pierre Kangudia, Compatissant » ; « Ba mamans policiers balobi, oboyi Pierre Kangudia, sala oyo ya yo mokili ». Si l’on pouvait se permettre un petit calcul y égard à ce qui est remis ici, on peut simplement dire que 16 tôles, 4 sacs de ciment, 8 mousses et moins d’un sac de riz et de semoule par famille. Bien que passant cette assistance humanitaire au nom du gouvernement, des personnes arborant des T-Shirts aux mentions « Fondation Pierre Kangudia Mbayi » présentes et visibles sur le lieu de la cérémonie ont confirmé à Scooprdc.net qu’il s’agissait du don personnel de l’ancien collaborateur de Vital Kamerhe. Quand la recherche de la visibilité nous tient…, le m’as-tu vu.

D’après les indiscrétions parvenues à Scooprdc.net, la Majorité présidentielle est en train de forger un leadership dans Pierre Kangudia pour faire mal à Vital Kamerhe. Fallait-il, dans le cas d’un drame comme celui survenu au camp Mobutu, envoyer un ministre de Budget ? Où est passé le ministre des affaires sociales ? Où et passé le ministre de l’Intérieur de qui dépend la police nationale ?Le jeu de la Majorité se joue bien mais seulement le pion choisi n’a ni charisme, ni poids politique pour torpiller le moral de VK bien que ce dernier se soit affaibli lui-même par son inconstance politique.

Les policiers méritent-ils de vivre dans des bicoques ?

La photo ci-haut illustre les habitations des vaillants policiers au Camp Kabila. Ce sont des abris de fortune en tôle, en bois et cartons que les policiers se sont construits dans ce camp, faute d’avoir des habitations décentes et d’être logés par l’Etat. Leur apporter de l’assistance pour un show médiatique n’est pas une mauvaise chose. Mais le bon show pour Pierre Kangudia et son gouvernement serait de construire des nouvelles casernes pour loger les policiers et militaires. Leurs conditions sont médiocres et déplorables. Pierre Kangudia l’a constaté lorsqu’il a parcouru ce camp Kabila. Il a manqué où poser le pied, bref… il était dans un marécage…

Agnelo Agnade

Vous avez aimé ? Partagez !