Kokonyangi 1170x600 - Urbanisme et Habitat : c’est maintenant  que Joseph Kokonyangi commence à travailler !

Depuis sa nomination comme ministre de l’Urbanisme et Habitat dans le gouvernement de Samy Badibanga, puis reconduit dans celui e Bruno Tshibala, Joseph Kokonyangi s’est adonné plus à des activités politiques en sa qualité de secrétaire général adjoint de la Majorité présidentiel (conférences d’appel au référendum, lutte pour le troisième mandat de Joseph Kabila…) qu’à ses taches ministérielles. Plus de six mois de gâchis…

C’est maintenant qu’il semble s’occuper de son secteur. En ce mois de septembre 2017, Joseph Kokonyangi vient de poser deux actes louables, pourvu que des mesures de suivi efficaces les accompagnent. C’est d’abord l’interdiction, depuis le 04 septembre, d’ériger un immeuble de cinq niveaux sans concertation préalable avec les voisins. Ici, Kokonyangi tient à l’intimité de voisinage. Ensuite c’est cette campagne lancée samedi 09 septembre de la loi portant baux résidentiels et non professionnels. Il s’agit là aussi d’une initiative louable qui soulève la problématique des responsabilités des locataires et des bailleurs.

Cette loi promulguée depuis le 31 décembre 2015 souffrait d’exécution correcte par manque des mesures d’application. Elle fixe par exemple la garantie locative à trois mois et six mois, respectivement pour les contrats résidentiels et socioculturels et interdit toute perception au-delà. Elle interdit également le paiement anticipatif des loyers. On espère qu’avec les deux arrêtés 015 et 016 pris par Joseph Kokonyangi et l’arrêté interministériel les appuyant, que le défi de ramener la garantie locative à trois mois à Kinshasa où elle est dans la plupart de cas à dix mois, peut être relevé.

Le dur pour Joseph Kokonyangi

Si les pas semblent être marqués dans l’habitat bien que beaucoup de réalisations restent encore à entreprendre, notamment l’épineuse question des logements sociaux annoncés avec pompe aux Kinois, l’urbanisation des villes, particulièrement de celle de Kinshasa est le morceau dur pour tout ministre de l’urbanisme et habitat. La capitale de la RDC ne dispose pas d’un Plan directeur actualisé. Celui qui existe date de 1984. Donc, vieux de 33 ans et inadapté vu l’expansion de la ville. Un quartier huppé comme GB par exemple, a été construit sans respect de normes urbanistiques : pas de caniveaux, des avenues en cul-de-sac…   Avec le boom immobilier remarquable à Kinshasa, les anciens collecteurs construit à l’époque coloniale sont détruits et bouchés. Conséquences : rébellion des eaux des pluies et inondations dans certains quartiers.

Beaucoup de ministres qui sont passés à l’Urbanisme et Habitat avant Joseph Kokonyangi avaient promis de se pencher sur cette question du Plan directeur de la ville de Kinshasa. Mais tous sont partis sans que personne de l’élabore. Joseph Kokonyangi fera-t-il l’exception ? Difficile de pronostiquer, mais toujours est-il vrai que l’on l’acclamera frénétiquement jusqu’à jamais si Kinshasa dispose d’un Plan directeur sous son mandat.

Georges Ilunga

Vous avez aimé ? Partagez !