Bruno Tshibala au sénat français - La visite de tourisme de Brutshi au Sénat français mal vendue par le Yéménite Jean-Marie Kassamba

Si l’adage « à beau mentir qui vient de loin » pouvait encore tenir au siècle passé, en ce XXIème siècle il a du mal à trouver du socle. La magie des nouvelles technologies de l’information et de la communication l’a rendu irréalisable. La rapidité qu’ont les réseaux sociaux, facilite le partage en éclair de l’information à tel point que les images, les sons et les vidéos circulent entre des centaines des milliers des personnes à travers le monde. Mais cette réalité semble n’échapper qu’au patron de la « Télé Yéménite ». Jean-Marie Kassamba pense tourner les Congolais en bourrique en postant sur WhatsApp les images du premier ministre congolais au Sénat français et en passant une la bande filante de sa Télé 50 l’information selon laquelle Bruno Tshibala a été reçu par les sénateurs français en officiel. Ce qui est un gros mensonge, d’après les recoupements de Scooprdc.net dans la capitale française. Et l’agenda de la Direction de communication du Sénat français qui donne toutes les audiences programmées dans la semaine du 04 au 10 septembre n’indique nulle part cette visite.

En effet, le premier ministre Bruno Tshibala est en Europe pour des soins. Personne au Congo n’ignore qu’il a un problème avec ses yeux. Ce qui fait qu’il porte des lunettes noires pour se protéger contre la lumière. C’est purement et uniquement pour cette raison, confirment des sources de la Primature à Scooprdc.net, que Mon Premier séjourne dans l’espace Schengen. Rien de caractère officiel à ce déplacement. Et c’est dans le cadre aussi purement touristique, comme tout étranger dans un pays tiers, que Bruno Tshibala, sûrement sur proposition du très Yéménite Kassamba qui, disons-le en passant détient une nationalité française, s’est rendu au Sénat français. Aucun officiel de cette chambre haute du parlement ne l’a reçu, si ce n’est que les guides-touristes. Pour preuve, l’info diffusée par Jean-Marie Kassamba ne précise pas par qui ou quelle commission du Sénat français a reçu Bruno Tshibala et quel discours ce dernier a tenu aux sénateurs. Juste des photos dans une salle des réunions vide ou dans les couloirs…

Mais pour quel intérêt Jean-Marie Kassamba passe-t-il un mensonge au sein de l’opinion congolaise ? Pense-t-il être une meilleure façon de faire le marketing politique du premier ministre ? Estime-t-il que ce soit cette communication qui plaira au premier ministre pour ainsi gagner sa confiance et être officiellement nommé Conseiller en communication (il ne l’est pas encore jusqu’à ce jour,  bien que s’improvisant à la Primature) ? Non, au contraire il expose Mon Premier au ridicule non justifié. Bruno Tshibala n’a pas besoin des honneurs et des mérites fabriqués de toute pièce. C’est par son travail que le peuple congolais le cotera et le jugera. Que le Yéménite Kassamba le comprenne.

Owandi

Vous avez aimé ? Partagez !