hqdefault - Yvon Dangbele battant campagne de gouverneur de province : je ne dirai pas du Sud-Ubangi une province pauvre, mais plutôt délaissée, sous-financée et mal encadrée
Vous avez aimé ? Partagez !

Le candidat gouverneur du Sud-Ubangi, Yvon Dangbele Ngotuga, est passé ce jeudi devant les députés provinciaux. « Le potentiel du Sud-Ubangi est immense. Il est de notre rôle et devoir, en tant que leaders de cette province, de contribuer à son développement. C’est pour cette principale raison que j’ai décidé de déposer ma candidature au poste de gouverneur de la province du Sud-Ubangi ». C’est en ces termes que le député national MLC, mais parti en indépendant s’est adressé  à ses électeurs. Enumérant tous les problèmes que connait cette province et qui freinent son élan, le candidat Dangbele est optimiste : tout problème a une solution.

Déballant son programme d’actions axé sur l’orthodoxie financière, l’élu de Libenge reconnait que la route vers le développement du Sud-Ubangi ne sera pas paisible. Elle sera sans doute longue. Mais ensemble, dit-il aux députés provinciaux, nous pouvons faire la différence. « Il nous appartient de donner l’impulsion pour le développement. Le vrai combat du Sud-Ubangi, c’est celui de l’unité et de la cohésion. Ensemble nous pouvons bâtir, nous pouvons tourner la page et écrire une nouvelle histoire remplie de succès pour cette merveilleuse province. Tout dépendra de notre ambition et détermination à vouloir apporter le changement au Sud-Ubangi et améliorer le quotidien de nos populations », prêche Yvon Dangbele à ses électeurs. « Je veux voir un Sud-Ubangi meilleur et je suis prêt à faire des sacrifices et choix nécessaires pour obtenir les résultats de mes ambitions », promet le candidat gouverneur Dangbele avant de responsabiliser les députés provinciaux : «  c’est vous qui portez l’avenir de notre province dans vos mains. Car c’est votre choix à l’issue de cette élection qui orientera l’avenir de cette province dans les mois et années à venir. Vous êtes garants du décollage ou de l’échec du Sud-Ubangi. Vous êtes garants de son accompagnement ou de son abandon ».

Trois candidats sont dans la compétition pour ce poste de gouverneur de province. Deux sont des indépendants tandis que le troisième est un candidat de la Majorité présidentielle.

Agnalo Agnade


Vous avez aimé ? Partagez !
Advertisements
5ee7bed0 - Yvon Dangbele battant campagne de gouverneur de province : je ne dirai pas du Sud-Ubangi une province pauvre, mais plutôt délaissée, sous-financée et mal encadréeimp - Yvon Dangbele battant campagne de gouverneur de province : je ne dirai pas du Sud-Ubangi une province pauvre, mais plutôt délaissée, sous-financée et mal encadrée