Slider

Suspendu de l’OEBK, Modero Nsimba accuse José Makila d’«équatoriser» l’entreprise

Le Directeur général de l’Organisation des Equipements Banana Kinshasa (OEBK), Modero Nsimba, est suspendu de ses fonctions depuis le 17 aout dernier par le vice-premier ministre et ministre des Transports et voie de communication. José Makila lui reproche d’avoir opéré en date du 03 aout dernier une mise en place du personnel sans son autorisation préalable. Acte que le VPM Makila qualifie d’excès de pouvoir dans le chef de Modero. Ainsi justifie-t-il cette suspension par le souci de permettre à l’équipe des enquêteurs qu’il a dépêchés sur place à Matadi de travailler dans les conditions d’indépendance pour cerner les circonstances ayant concouru à ladite mise en place.

Mais pour le directeur suspendu, c’est depuis son entrée dans le gouvernement Samy Badibanga que José Makila s’acharnait pour le faire partir de l’OEBK. Mais Samy Badibanga s’était opposé à tout remplacement des mandataires à la va-vite et sur critères de clientélisme. Avec Bruno Tshibala, José Makila vient de concrétiser son action.  Mais seulement, Modero Nsimba accuse le VPM José Makila d’ « équatoriser » l’OEBK. Il affirme que le directeur général adjoint Francis Wombali, le directeur administratif et financier Botosi Gbologi et le directeur des études Endoto sont les frères de José Makila que ce dernier a propulsés à l’OEBK pour besoin de cause. Aussi retrouve-t-on à la caisse une dame que Modero fait passer pour l’une des femmes du VPM.  Le directeur suspendu accuse aussi José Makila de lui en vouloir pour un deal financier qui n’a pas abouti. En effet, le VPM lui aurait demandé de lui verser 500 mille dollars. Mais seulement la moitié de cette somme aurait été décaissée. Ce qui aurait suscité la colère du VPM.

A Matadi, on se demande pour combien de temps tiendrait la décision de José Makila quand on sait que Modero Nsimba n’est pas à la tête de l’OEBK par simple hasard. C’est un pion bien protégé de la Présidence de la République placé pour gérer les recettes de péage au Pont Maréchal. Le gouverneur du Kongo Central, Jacques Mbadu, aurait beaucoup milité pour obtenir son départ en vue d’avoir une mainmise sur ce grand pourvoyeur des recettes de la province, mais sans succès. On s’imagine que les parapluies de Modero ne se sont pas troués le laissant ainsi exposé à des intempéries « makiliennes ». Sans doute on s’attend dans les tout prochains jours à une démonstration des forces entre José Makila et les protecteurs de Modero Nsimba.

Ginno Lungabu

 

À ne pas rater

FPI : Maître Robert Mutondo recadre l’ONG «CNPAV» sur ses fausses accusations contre Patrice Kitebi

L’aigreur crée chez certaines personnes, une haine viscérale contre les autres. C’est ce qui ressort du communiqué de Maître Robert Mutondo, avocat-conseil...

Réunion bipartite entre la Zambia Revenue Authority et la DGDA : JB Nkongolo plaide pour l’éradication de la contrebande

Le directeur général a.i de la Direction de Douanes et Accises (DGDA), Jean-Baptiste Nkongolo Kabila, était le 20 septembre dernier à Lusaka...

Infrastructures : CREC-7 relève le défi sur la route Mbuji-Mayi – Lac Munkamba

Comme énoncé dans son programme de gouvernance et confirmé lors de son discours à la nation au congrès devant la représentation nationale,...

Voie ferroviaire en RDC : incroyable mais vrai, un arbre pousse sur le chemin de fer

Tous les spécialistes en économie de développement sont unanimes que le développement de la RDC passe par la modernisation et la construction...

FPI : les agents dénoncent un «clan» trouble-fête !

Par Georges Ilunga. Au Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI), trois tendances se dessinent : les mbengelistes, les...

À la une

Kinshasa : le FPI, victime des interférences des autorités judiciaires du ressort de la Cour d’appel de Kinshasa-Gombe dans l’exécution du dossier contre cartonnerie du Congo et PIC sarl

Bénéficiaire depuis le 8 septembre dernier d'une ordonnance d'attribution judiciaire sous MU 1344 du Tribunal de commerce de Kinshasa-Gombe contre l'établissement cartonnerie et...

Kinshasa : le code de la route souffre de respect de tous !

S’adressant un certain 22 mai 2019 à toutes les unités de la police au stade tata Raphaël, le commissaire divisionnaire principal Dieudonné...

Insécurité à l’Est de la RDC : une vidéo en circulation éclabousse le Général Mayanga Wakishuku

C'est depuis le milieu de la semaine qu'une vidéo en circulation dans les réseaux sociaux, montre un individu s'exprimant en swahili "bora" et...

Matinée politique de l’AFDC-A : « Il est urgent d’entreprendre des réformes profondes au sein de la CENI » (Modeste Bahati)

Au cours d'une matinée politique tenue ce samedi 26 septembre à la Foire internationale de Kinshasa, le sénateur Bahati Lukwebo, président de...

Taxe de l’identification des téléphones : Claudel Lubaya s’oppose à l’arnaque d’Augustin Kibassa

Têtu comme un mulet, le ministre de PTNTIC s’en tient toujours à la taxe sur l’identification des téléphones qui, en principe, est...