ADOLPHE LUMANU - Cumul budgétivore : Adolphe LUMANU, un pied dans Onip, un pied dans Cnsa !

Le professeur Adolphe Lumanu Mulenda Bwana Nsefu, a été désigné samedi 22 juillet dernier comme premier vice-président du Conseil National du Suivi de l’Accord (CNSA). Il doit jouer dans cette structure le rôle de gendarme mais aussi de l’œil vigilent de la Majorité présidentielle. Mais seulement, l’homme fort du régime Kabila est aussi depuis le 21 novembre 2014, directeur général de l’Office National de l’Identification de la Population (ONIP), où il n’a jamais démissionné. Les deux postes le placent au même rang qu’un ministre.

Ces deux postes étant distincts l’un de l’autre, le trésor doit doublement lui doter des fonds, non seulement pour le fonctionnement de ses cabinets, mais aussi pour ses deux salaires cumulatifs. Le trésor public n’a qu’à faire…
Entre temps, ses émoluments de député national sont perçus par madame son épouse, son suppléant à l’Assemblée nationale, pauvre république. Il est également professeur d’universités avec un autre salaire. L’ancien directeur de cabinet du président de la république et ancien ministre de l’intérieur et de la sécurité, Adolphe Lumanu serait pénard…

[email protected]

Vous avez aimé ? Partagez !