R56A0108 - CNSA : UNC très fâchée !
 On s’y attendait sans doute que la désignation de Joseph Olenghankoy à la tête du Conseil National de Suivi de l’Accord du 31 décembre 2016 (CNSA) allait provoquer des contestations. La première est de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC). Dans un communiqué signé peu après par son président, Vital Kamerhe et son parti se disent non concernés par cette désignation qui,  selon eux viole l’Accord de la Saint Sylvestre. Ils affichent leur détermination de voir les élections être organisées à la fin de décembre 2017.
 L’UNC n’est pas la seule à contester la désignation de Joseph Olenghankoy à la tête du CNSA,  il y a  aussi le  MLC de Jean-Pierre Bemba et la société civile qui se voient floués par la MP qu’ils accusent de récompenser le leader de Fonus pour avoir milité pour le glissement et maintenant la glissade du mandat du président de la République Joseph Kabila. Ils promettent de se prononcer dès le début de la semaine prochaine.
 S’agissant particulièrement de Vital Kamerhe, plusieurs observateurs se demandent pourquoi le leader de l’UNC se laisse-t-il dribbler plusieurs fois en perdant chaque fois sa crédibilité ? Pourquoi tient-il à servir souvent des béquilles au régime de Joseph Kabila en difficulté pour finalement être payé en monnaie de singe ?
Somme toute, qu’il s’agisse de la contestation de l’UNC et de son leader ou d’autres, le CNSA est mal parti et l’on craint qu’il ne soit qu’une véritable coquille vide…
Georges Ilunga

Vous avez aimé ? Partagez !